avatar

About admin

www.fashionanthology.com

30 ans d’archives de Mode à travers le monde.
Du glamour à l’intimiste, 2 millions de photos : les défilés, les créateurs, les icônes.

30 years of Fashion archives worldwide. From glamor to intimist, 2 million photos: shows, creators, icons.

fashionanthologyblog.com

Une sélection inédite de clichés commentés par ceux qui ont fait la Mode. 30 ans de souvenirs. 30 ans de mythes.

A unique selection of shots commented by those who made fashion. 30 years of memories. 30 years of myths.

www.pixelformula.com

Toute l’actualité en images : Mode, Beauté, Design et bien plus encore.

News in pictures: Fashion, Beauty, Design and much more.

When fashion is meaningful

Katharine Hamnett fait figure d’ovni dans le monde la mode : engagée, ultra franche, exempte de superficialité, elle décide dès le début de sa carrière de se servir du vêtement comme d’un média au service de causes politiques, sociales, sanitaires ou écologiques. Point de tape à l’œil ni de fanfreluches dans son travail, seul compte le message que pourra transmettre tout individu à même la peau. C’est ainsi qu’elle a créé en 1979 ses premiers T-shirts à slogan : “Choose life” et “Ban pollution”. Chacun sait le succès toujours actuel que connaîtra ce concept,  les copies et déclinaisons infinies qu’il engendrera.

Katharine Hamnett appears as an UFO in the fashion world : committed, ultra frank, free from superficiality, she decides early in her career to use clothes as a media in the service of political, social, health or ecological causes. No flashy stuff or frills in her work, only the message that anyone can deliver counts. Thus she created in 1979 her first slogan T-shirts: “Choose life” and “Ban pollution.” Everyone knows that this concept is still very successfull, copied and generating endless variations in fashion industry.

Naomi Campbell and Katharine Hamnett, London summer 2004

Naomi Campbell and Katharine Hamnett, London, september 2003. Photo : Yannis Vlamos.

Lorsqu’elle prend conscience de l’impact désastreux de la production intensive de coton sur le plan écologique mais surtout sur la santé et les conditions de vie des producteurs africains, elle se consacre majoritairement à la création d’une chaîne de coton bio. Ce combat, qui durera quatorze années, ne lui attirera pas que des sympathies dans la mode.

When becoming aware of the disastrous impact of intensive cotton production, ecologically but also on the health and living conditions of African producers, she devoted herself mainly on the creation of a chain of organic cotton. This battle, which lasted fourteen years, didn’t bring her only friends.

Katherine Hamnett summer 2004

Katherine Hamnett, summer 2004. Photo : Yannis Vlamos.

En 2004, pour son grand retour à Londres elle choisissait comme slogan “Save Africa, Use a  condom” et Naomi Campbell comme égérie.

In 2004, for her great “come back” in London, she chose the slogan “Save Africa, Use a condom” and Naomi Campbell as a muse. Continue reading

Share

Dior à l’Opéra Garnier : Galliano et les perles de verre

Specialiste du vêtement-bijou, Simon Azoulay crée des pièces uniques, des séries limitées et toutes sortes d’accessoires…  Il excelle dans le travail du métal et du plastique et travaille depuis trente ans pour la mode mais aussi la scène, le théâtre, le cinéma, l’opéra et la publicité. Simon Azoulay se souvient.

Specialist in “jewel clothing”, Simon Azoulay creates unique pieces, limited series and all kinds of accessories … He excels in working with metal and plastic and has worked for thirty years in fashion but also stage, theater, cinema, opera and advertising. Simon Azoulay remembers.

J’étais guest sur le défile Dior haute couture été 1998, qui allait avoir lieu dans un endroit d’exception : l’Opéra Garnier.

Je travaillais directement avec John Galliano, le maquilleur Stéphane Marais et la grande coiffeuse Odile Gilbert. Deux semaines s’étaient écoulées entre le jour où l’on m’a contacté et le défilé. John était  très sympathique et bien élevé, « à l’anglaise »…

I was “Guest” on Dior haute couture summer 1998 fashion show, which would take place in an exceptional place: the Opera Garnier. I worked directly with John Galliano, makeup artist Stéphane Marais and great hairstylist Odile Gilbert. Two weeks passed between the day when I was contacted and the parade. John was very friendly and well mannered.

Christian Dior haute couture  summer 1998

Christian Dior haute couture summer 1998

J’ai  réalisé une robe longue ajourée en cotte de maille d’acier, ainsi qu’une armure recouvrant un bras. Le mannequin qui allait la porter était Shirley Mallman, suffisamment belle plante pour supporter cette tenue pesant presque dix kilos. Auprès d’elle devaient défiler Karen Mulder, Eva Herzigova… Rien à voir avec les filles trop minces d’aujourd’hui.

I realized a long coat of mail dress as well as an armor covering the arm. The model that would wear it was Shirley Mallman, strong enough to support all that, weighing almost ten pounds. She would parade with Karen Mulder, Eva Herzigova… Nothing to do with the girls too thin we see today.

Christian Dior haute couture  summer 1998

Christian Dior haute couture summer 1998

Il m’a fallu ajouter des milliers de perles de verre, accrochées à la robe à l’aide de petites boucles de métal -on appelle cela des « queues de cochon». Mes assistants et moi avons  travaillé dans l’urgence  à l’atelier Dior (comme il est d’usage dans la mode, on vous passe commande « le lendemain pour la veille ») et finalisé la robe en quatre mais bien longues journées… Continue reading

Share

Kate Moss : the ultra-photogenic twig.

Alors que nous poursuivons notre anthologie des Reines des Nineties (Claudia et Cindy déjà dans les rangs), permettons-nous ici un détour par celle qui incarne rien moins que la révolution des codes physiques liés au mannequinat. Kate Moss symbolise la transition brutale des années 90 à 2000, qui virent débarquer sous les projecteurs de petites filles graciles aux  airs de chatons abandonnés :  qui aurait cru qu’avec son indice IMC proche de zéro, sa “petite” taille et son allure androgyne, elle infligerait un méchant croche-patte à ses aînées femmes fatales ?

As we continue our anthology of the “Queens of the Nineties” (Claudia and Cindy already in the ranks), we allow us here a detour with the one who embodies nothing less than revolution of physical codes for modeling. Kate Moss symbolizes the abrupt transition of the 90s to 2000, which saw gracile girls looking like abandoned kittens landing in the spotlights : who would have thought that with her index BMI close to zero, her “small” size and androgynous, Kate Moss would inflict a nasty trip to her older femmes fatales colleagues ?

Kate Moss Vivienne Westwood winter 1994

Accusée de tous les maux, figure destroy s’envisageant elle-même comme une imposture dès le début de sa carrière, son statut d’icône pérenne s’explique sans doute par un ingrédient indispensable qui parle au public : Kate a des failles, Kate est humaine.

Accused of all evils, “destroy” figure considering herself as an imposture from the beginning of her career, her enduring iconic status is probably explained by an essential ingredient  which speaks to the audience : Kate has flaws, Kate is human.

Kate Moss Versus winter 1995

Née le 16 janvier 1974 à Londres, Kate est issue d’une famille middle class. Elève médiocre et déjà rebelle, elle trompe son ennui à grands coups de virées nocturnes (avec les excès qui en découlent) précoces. A 14 ans, alors qu’elle est en transit avec son père à l’aéroport JFK,  elle est repérée par une bookeuse de l’agence Storm.

Born January 16, 1974 in London, Kate comes from a middle class family. Mediocre and already rebellious student, she discovers nocturnal trips (with resulting excess) early. At age 14, while she is in transit with her father at JFK airport, she is spotted by a booker from the Storm agency. Continue reading

Share

The 90’s queens # 2 : Cindy Crawford

Je vous parle d’un temps où les top models chaloupaient méchamment leurs corps de déesses sur les podiums, d’un temps où on les admirait tout autant que les vêtements qu’elles portaient, d’un temps où les adolescentes avaient pour référence des femmes en pleine santé, minces mais dotées de courbes (naturelles). D’un temps où même les plus francs sourires avaient droit de cité lors des défilés (si, si, je vous jure).

I’m talking about a time when supermodels moved their goddesses bodies on the catwalks, a time when they where admired as much as the clothes they wore, a time when girls had as a reference women in good health, thin but with (natural) curves. A time when even the most outspoken smiles were allowed during fashion shows (yes, I swear).

Cindy Crawford DolceGabbana ws 1992

Cindy Crawford est née en 1966 à DeKalb, dans la banlieue-Ouest de Chicago. Repérée a 15 ans par un photographe, elle débute sa carrière de mannequin tout en poursuivant ses études à l’Université Northwestern sur le campus de Chicago.

Cindy Crawford was born in 1966 in DeKalb, a suburb west of Chicago. Spotted at age 15 by a photographer, she began her modeling career while continuing her studies at the Northwestern University campus.

Cindy Crawford

À 17 ans, elle est finaliste du concours « Elite Look of the Year ». Alors qu’elle est étudiante en génie chimique, sa carrière explose et la mène à New York où son visage typiquement américain et son grain de beauté unique la propulsent en une des plus grands magazines et sur les podiums les plus prestigieux.

At age 17, she is a finalist of the contest “Elite Look of the Year”. While she is studying chemical engineering, her career explodes and leads her to New York, where her typical American face and her unique beauty mark  propelled her on the best magazines covers and on the most prestigious catwalks. Continue reading

Share

Milan fashion week : Chromatic fight

En cette fashion week milanaise, nous avons certes vu des motifs et du bariolé, des rayures et du pop art, de l’ethnique et du noir, mais penchons-nous ici sur une tendance forte et quasi-omniprésente : la baston  de tenues monochromes viagra efficace ou pas.

Des teintes pastel ou poudrées aux plus franches et flashy, préparez-vous à en voir de toutes les couleurs.

During the Milan fashion week, we have seen of course multicolored patterns, stripes and pop art, ethnic and black, but let’s focus here on a strong and almost omnipresent trend : the monochrome outfits fight .

From powdery and pastel to the most frank and flashy tones, get ready to cross the rainbow.

Pixelformula Versus Womenswear Summer 2013 Ready To Wear Milano

Pixelformula Versus Womenswear Summer 2013 Ready To Wear Milano

Pixelformula Paola Frani Womenswear Summer 2013 Ready To Wear Milano

Pixelformula Paola Frani Womenswear Summer 2013 Ready To Wear Milano

Pixelformula Gucci Womenswear Summer 2013 Ready To Wear Milano

Pixelformula Gucci Womenswear Summer 2013 Ready To Wear Milano

Continue reading

Share

Milano summer 2013 : Dolce & Gabbana rewinds.

Printemps-été 1992, la supermodel Cindy Crawford défilait pour Dolce & Gabbana dans une tenue en toile de jute portant des inscriptions à la gloire de l’Italie.

Spring-Summer 1992, supermodel Cindy Crawford paraded for Dolce & Gabbana in a jute dress with inscriptions in honor of Italy.

Cindy Crawford, Dolce & Gabbana RTW Spring Summer 1992. Photo Guy Marineau.

Cindy Crawford, Dolce & Gabbana RTW Spring Summer 1992. Photo Guy Marineau.

11 années plus tard, force est de constater que la marque s’inspire de sa propre histoire : même matériau, mais inscriptions cette fois focalisées sur la Sicile… Et sans Cindy. Mamma mia !

11 years later, it is clear that the brand is inspired by its own history : same material but insciptions this time focused on  Sicily … And without Cindy. Mamma mia !

Dolce & Gabbana Womenswear Summer 2013 Ready To Wear Milano

Dolce & Gabbana Womenswear Summer 2013 Ready To Wear Milano

Continue reading

Share

The 90’s queens # 1 : Claudia Schiffer

Je vous parle d’un temps où les top models chaloupaient méchamment leurs corps de déesses sur les podiums, d’un temps où on les admirait tout autant que les vêtements qu’elles portaient, d’un temps où les adolescentes avaient pour référence des femmes en pleine santé, minces mais dotées de courbes (naturelles). D’un temps où même les plus francs sourires avaient droit de cité lors des défilés (si, si, je vous jure).

I’m talking about a time when supermodels moved their goddesses’ bodies on the catwalks, a time when they were admired as much as the clothes they wore, a time when girls had as a reference women in good health, thin but with (natural) curves. A time when even the most outspoken smiles were allowed during fashion shows (yes, I swear).

Claudia Schiffer, Chanel, 1995.

Claudia Schiffer, Chanel, 1995.

Claudia Schiffer est née le 25 août 1970 à Rheinberg, Allemagne. Son père est avocat et elle envisage dans un premier temps d’embrasser cette carrière, mais elle est repérée par le président de l’agence Metropolitan models dans une boîte de nuit, en 1987.

Claudia Schiffer was born August 25, 1970 in Rheinberg, Germany. Her father is a lawyer and she first was supposed to follow this career, but she was spotted by the president of the Metropolitan models agency in a nightclub in 1987.

Claudia Schiffer, Chanel WS, 1996.

Claudia Schiffer, Chanel WS, 1996.

S’ensuit une ascension fulgurante qui la mène à Paris où son minois Barbie-Bardot fait des ravages et la propulse en couverture de plus de 500 magazines internationaux, record jamais égalé par les autres tops de la même période.

Follows a meteoric rise that takes her to Paris where her Barbie-Bardot minois wreaks havoc and pushes her on the covers of more than 500 international magazines, an unmatched record by other tops in the same period. Continue reading

Share

Glagla

Directrice de création pour Comptoir des Cotonniers depuis 2011, Delphine Ninous a également travaillé pour Christian Lacroix (responsable de collection ligne Bazaar), Isabel Marant (assistante styliste) et Diane Von Furstenberg (styliste). Delphine se souvient.

Creative director for Comptoir des Cotonniers since 2011, Delphine Ninous also worked for Christian Lacroix (responsible for “Bazaar” collection), Isabel Marant (assistant designer) and Diane Von Furstenberg (designer). Delphine recalls.

Les premiers modèles sur lesquels j’ai travaillé pour Isabel Marant étaient les manteaux « cocoon », pour la collection hiver 2006. Je les adorais. Le plus marquant dans la manière dont Isabel nous faisait travailler était que nous ne faisions pas que dessiner : nous devions réaliser des ébauches de prototypes nous-mêmes afin de lui soumettre nos idées. Une semaine seulement après mon arrivée, j’ai dû fabriquer des chaussures en cuir. La situation était assez improbable, je n’aurais jamais imaginé dans ma vie faire cela, installée sous une machine à coudre qui n’était pas du tout prévue à cet usage. C’était une expérience très enrichissante.

The first models on which I worked for Isabel Marant were the “cocoon” coats,  for the winter collection 2006. I loved them. The most striking in the way Isabel made ​​us work was that we did not only draw : we had to make real prototypes ourselves in order to submit our ideas. Just a week after my arrival, I had to make leather shoes. The situation was quite unlikely, I never imagined in my life to do that, installed under a sewing machine which was not at all provided for this purpose. It was a great learning experience.

Isabel Marant, Women Ready to Wear, winter 2006. Manteau "cocoon".

Isabel Marant, Women Ready to Wear, winter 2006. Manteau "cocoon".

Comme je faisais une taille 38, j’essayais parfois des prototypes qui sortaient de l’atelier. Continue reading

Share

Bilan fashion week Haute Couture Femme automne-hiver 2012-2013

Petite sélection absolument non-exhaustive de ce qui attend la Femme la saison prochaine.

La Femme ne se laissera pas gober comme un bonbon et continuera d’affirmer sa suprématie…

Zahia Couture, hiver 2012-2013

…car la Femme est une fleur parmi les fleurs, que dis-je…

Dior, Haute Couture hiver 2012-2013

elle est une fleur à elle toute seuleContinue reading

Share

Bilan fashion week Homme printemps-été 2013

Petite sélection absolument non-exhaustive de ce qui attend le Mâle la saison prochaine.

Le Mâle n’oubliera pas que l’univers de la mer est fort seyant car les marins font rêver les filles, éprises d’aventure et de liberté…

Dior, été 2013, photo Yannis Vlamos.

… mais il ne niera pas qu’il patauge dans une société consumériste et tiendra à le faire savoir.

Moschino, été 2013, photo Yannis Vlamos.

Continue reading

Share

Les rêves de sport d’André Courrèges

Les plus grands ont aussi des regrets. Chroniques d’un photographe de défilés, Guy Marineau.

The sport’ dreams of André Courrèges : even the greatest ones have regrets. Chronicles of a fashion photographer, Guy Marineau.

André Courrèges dans son appartement parisien. Photo : Guy Marineau

15 avril 1976 : j’avais rendez-vous rue François 1er avec André Courrèges. Il était très volubile. Je l’ai photographié dans sa boutique et Coqueline, son épouse, lui a rappelé  qu’il devait “passer à l’appartement”.

Continue reading

Share

Beth Ditto at Jean-Paul Gaultier

Du talent et des courbes. Défilé Printemps / Ete 2011.

Talent and curves. Spring / Summer fashion show, 2011.

Beth Ditto, the Gossip girl, at Jean Paul Gaultier, Paris, spring-summer 2011. Photo Yannis Vlamos.

Jean-Paul Gaultier n’a jamais rien fait comme tout le monde, c’est pourquoi on l’aime tant. Il affectionne autant d’habiller une personnalité qu’une plastique, et c’est ce qu’il a démontré à nouveau en parant Beth Ditto de fleurs et de volants en tulle. Une collaboration exemplaire entre deux êtres aux dons d’exception, et un pied de nez salvateur à d’absurdes dictats qui ont (toujours) la dent dure. 

Continue reading

Share

Voleuse de tissu SNCF !

Samari Markovitch et son frère Samuel avaient créé l’usine de tissu La Soie de Paris en 1925. Plus tard la fille de Samari, Natacha, a repris l’affaire avec son mari Etienne Levy. Ils l’ont énormément développée et commencé à fournir en jersey, une nouveauté pour l’époque, les jeunes créateurs de la ville. Natacha Levy se souvient.

Samari Markovitch and his browther Samuel had created the tissue fabric La Soie de Paris in 1925. Later Samari’s daughter, Natacha, took it over with her husbad, Etienne Levy. They began to provide in jersey, a novelty for its time, the young creators of the city. Natacha Levy recalls.

<img class="size-full wp-image-297 " title="traincorail" src="http://blog.fashionanthology viagra prix suisse.com/wp-content/uploads/2012/06/traincorail1.jpg” alt=”” width=”399″ height=”600″ srcset=”http://blog.fashionanthology.com/wp-content/uploads/2012/06/traincorail1.jpg 399w, http://blog.fashionanthology.com/wp-content/uploads/2012/06/traincorail1-199×300.jpg 199w” sizes=”(max-width: 399px) 100vw, 399px” />

Campagne presse SNCF pour les nouveaux sièges du Train Corail.

Nous avions réalisé le tissu des sièges du nouveau Train Corail, pour la SNCF. Lors d’un trajet dans l’un de ces trains, ma fille arborait fièrement une écharpe confectionnée avec ce même tissu, qu’elle avait récupéré à l’usine.

Continue reading

Share

Hiroshima, mon amour.

Comment impressionner votre mère (et un avocat). Un souvenir de Joss Berry, analyste mode.

How to impress your mother (and a lawyer). A souvenir from Joss Berry, fashion analyst.

Knitwear, Comme des Garçons

Comme des Garçons, summer 1983. Photo Guy Marineau.

Amsterdam, au début des années 80. J’avais acheté ce tricot plein de trous, et l’ai porté pour aller voir mon avocat: j’étais en plein divorce avec mon premier mari.

Share

Gianni Versace en Australie

Une visite au ranch de Boonoke de Rupert Murdoch. Chroniques d’un photographe de défilés, Guy Marineau.

A visit to the Rupert Murdoch’s ranch Boonoke. Chronicles of a fashion photographer, Guy Marineau.

Gianni Versace au ranch de Boonoke de Ruppert Murdoch, février 1988. Photo Guy Marineau.

2 février 1988. L’Australie fêtait son bicentenaire, et la célèbre compagnie de pure laine vierge Woolmark m’avait chargé de couvrir les  festivités : deux semaines au milieu des moutons Mérinos et des créateurs.

Continue reading

Share

Madonna & Jean-Paul Gaultier : une longue histoire

L’ histoire personnelle et professionnelle de Madonna avec la mode est longue. Chroniques d’un photographe de défilés, Guy Marineau.

The personnal and professional story between Madonna and fashion is a long one. Chronicles of a fashion photographer, Guy marineau.

Madonna and Jean-Paul Gaultier, Paris october 1990. Photo Guy Marineau.

Octobre 1990, au milieu des collections d’été. Jean-Paul avait présenté son défilé la veille et ce samedi là, André Léon Talley (contributeur du Vogue US) m’avait demandé de l’accompagner pour une soirée avec Madonna et Gaultier.

Continue reading

Share

Alexander McQueen

L’enfant terrible. Pressé de créer, pressé de quitter la vie.

Quand en 1996 il intègre la maison Givenchy (remplaçant John Galliano, parti chez Christian Dior), il a déjà derrière lui une longue histoire de défilés provocateurs.

” L’enfant terrible “. Eager to create, hurry to leave life.

When in 1996 he integrates Givenchy (replacing John Galliano, who left for Christian Dior), he already had a long story of provocative fashion shows.

Alexander McQueen, his last show, october 2009 in Paris. Good Bye… Photo Yannis Vlamos.

Mc Queen a fait ses études et ses armes à Londres, où des années durant il a imaginé les présentations événements les plus courues de la London Fashion Week.

Continue reading

Share

Les jupes écossaises de Cacharel

Samari Markovitch et son frère Samuel avaient créé l’usine de tissu La Soie de Paris en 1925. Plus tard la fille de Samari, Natacha, a repris l’affaire avec son mari Etienne Levy. Ils l’ont énormément développée et commencé à fournir en jersey, une nouveauté pour l’époque, les jeunes créateurs de la ville. Natacha Levy se souvient.

Samari Markovitch and his browther Samuel had created the tissue fabric La Soie de Paris in 1925. Later Samari’s daughter, Natacha, took it over with her husbad, Etienne Levy. They began to provide in jersey, a novelty for its time, the young creators of the city. Natacha Levy recalls.

The tartan skirt of Cacharel.

En 1970 Jean Bousquet, le créateur de Cacharel, s’est rendu dans notre usine « La Soie de Paris » afin de découvrir nos tissus.

A cette époque mon mari Étienne et moi-même développions 70 modèles de tissus à chaque saison… M. Bousquet a repéré un jersey Jacquart et en a acheté 10 mètres. Au cours de l’année il en a finalement pris des milliers de mètres !

Continue reading

Share